Vampires! rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alwhyn | Sunny Girl {humain}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alwhyn V. Walker
car Powell Castle et ses résidents m'obsèdent...
car Powell Castle et ses résidents m'obsèdent...
avatar

âge : 28
Féminin Messages : 16
résidence : A la cité universitaire de la ville voisine
love C'est ... disons .... compliqué.
à propos de moi Vive et souriante, bavarde et sensible, mais jalouse et possessive, légèrement naïve et casse-pied. En ce moment? ... Décontenancée.

• me, just me •
genre: touriste
âge: 19 ans
MessageSujet: Alwhyn | Sunny Girl {humain}   Dim 15 Mar - 15:08

    I. Informations Personnelles

    ♦️ Nom de Famille : Mon nom de famille est WALKER. Un nom typiquement courant, typiquement anglophone et typiquement passe-partout. Ça me va parfaitement d'ailleurs, le reste n'étant pas passe partout, il en fallait bien un peu.
    ♦️ Prénom(s) : C'est là, que mes parents ont fait dans l'originalité. Mon prénom d'usage est ALWHYN. Ce prénom, c'est ma mère qui l'a inventé je crois. Elle s'est inspirée des prénoms celtiques, et a défaut d'en trouver un qui lui plaise ou qui soit parfait, elle a inventé le sien. Mon père a souhaité me nommer VANILLA en second prénom. c'est celui de sa petite sœur, décédée alors qu'elle était petite. C'est ... bizarre.
    ♦️ Sexe : Je suis une femme bien sûr. Rien n'en indique le contraire du moins.
    ♦️ Âge : J'ai 19 ans, mais un âge ne donne pas grand chose dans la vie ... on en chage tous les ans.
    ♦️ Date & Lieu de Naissance : Je suis née le 18 Août 1990

    II. Détails

    ♦️ Origine : Mon père est Américain, ma mère anglaise. Je suis donc Anglo-américaine, née en plus de cela, en Irlande, je ne vous dis mas le mélange Ethnique.
    ♦️ Prénoms & Noms des Parents/Tuteurs : Mon père se nomme Anthony Walker. Ma mère Pauline Simmons-Walker.
    ♦️ Prénoms des Frères et Sœurs : J'ai un grand frère, Kyle, et une petite soeur, Nolwhyn.
    ♦️ Description Psychologique :
    « Alwhyn, tu veux bien m'aider s'il te plaît? » Commençons par cela. Alwhyn est une demoiselle serviable et toujours prête à aider son prochain. Elle aime ça, elle aime aider. Ce sera toujours un plaisir pour elle d'abandonner quelques instants ses occupations pour vous apporter son soutien, même si du haut de son petit mètre cinquante-trois, ses capacités sont limitées. Par contre, ne voyez pas ça comme de la méchanceté, mais elle tient à tout faire elle même. Que ce soit pour vous aider ou pour faire ce qu'elle doit faire (ou ce qu'elle a abandonné pour vous venir en aide), elle n'acceptera aucune aide extérieure. Elle est déterminée, et même si elle doit passer trois heures, ou bien quatre mois dessus, elle prendra le temps qu'il faut. Certes, d'un autre côté, ça parait contradictoire avec sa personnalité, mais que voulez vous, une déterminée et une passionnée, ça peut surprendre de temps à autre. De plus, sa loyauté est souvent mise à l'épreuve dans la famille ... elle est très régulièrement sollicité.
    « Tu veux bien laisser ta sœur tranquille s'il te plaît? » Une mine boudeuse, un sourire charmeur et des yeux de chien battus, voila les mimiques préférées de la jeune Lady. Elle possède un côté taquin qui doit être inné chez elle, enfin c'est ce qu'on dit quand on voit son frère aîné Kyle et elle, l'une à côté de l'autre. Alwhyn n'est pas méchante, ni même pot de colle. Au contraire, elle est plutôt adorable, bien élevée et compagnie, c'est juste qu'elle a un caractère naturellement autoritaire. C'est l'un de ceux qui s'est le plus affirmé d'ailleurs. La jeune brunette est aussi très vive, ce qui n'arrange pas les choses pour ses parents, ses frères et sœurs, et compagnie. Ses proches en gros. Peu sérieuse? Voila qui la qualifie bien. Elle préfère rire, s'amuser, chanter, danser, faire les boutiques que de se planquer dans la bibliothèque ou dans ses bouquins de cours. Voila un côté qu'elle aime et qui est apprécié d'ailleurs.
    « Non, Alwhyn, ne vas pas là bas! » rop tard. Vous connaissez le dicton "Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler"? Et bien, on peut l'adapter à Alwhyn. Bavarde comme une pie, elle devrait l'appliquer plus souvent, mais on peut le modifier pour passer à un autre côté de son caractère : "Tourne sept fois sur toi même avant de courir". Intrépide et j'en passe, friande de paris plus idiots les uns que les autres et n'ayant pas peur des retenues, Alwhyn passe parfois pour une inconsciente totale. Beaucoup se demandent ce que ça va donner dans quelques années ... car à ce stade ... c'est déjà pas mal. Elle est très courageuse, mais beaucoup trop naïve. On lui dit blanc, qu'elle le croit tout de suite et qu'elle galope pour sauver ses camarades, même si niveau magie, elle ne vaut pas grand chose. Mettons ça sur son côté innocent, dût à son jeune âge. Espérons que cela n'empire pas pour la suite.
    « Arrête de faire ta tête de mule, tu as passé l'âge non? » Dans le genre, je boude, je te tire la langue et compagnie, Alwhyn est une professionnelle. Elle aime qu'on s'occupe d'elle et elle accepte difficilement le partage. Jalouse et possessive, effectivement. Elle l'est, l'affirme et le revendique même, comme si ces deux défauts étaient des qualités pour elle. D'un côté, c'est le cas, il faut l'être un minimum, mais chez Alwhyn, c'est un peu poussé à l'excès. De plus, chose qui n'arrange pas les choses, Alwhyn est bornée. Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient, d'une manière ou d'une autre, et elle sait faire preuve de ruse et de manipulation dans ces cas là. Elle est un peu perfide au fond, si on la vexe. Aussi, pour ne faire qu'empirer les choses, la jeune miss Walker est d'un lunatique à vous couper le souffle. Ne lui adresser un reproche, voir même la parole, qu'une fois que les cases réveil, douche et petit-déjeuner sont passées.
    « Allez, dépêche toi Alwhyn, on va finir par être en retard! » Voyez l'image d'une enfant, grognant, aux pied d'escaliers, luttant pour mettre une paire de chaussure. C'est tout à fait le portrait qu'on peut se faire de Alwhyn lorsqu'on lui dit cette phrase. Si dans certains cas, elle est impatiente et compagnie, on ne peut pas en dire autant de sa ponctualité. Ponctualité et Rosalie doivent faire autant que discrétion et Alwhyn ... autrement dit ... bien 4 fois le tour de la terre. Il faut être prêts quand elle l'a décidé, pas avant, et c'est rarement moins d'une demi-heure après l'heure H. Faites lui une réflexion en plus, et vous vous attirerez ses foudres. Alwhyn est une petite fille très rancunière en plus de ça. Un véritable petit ange n'est ce pas?
    « Oui, on sait Alwhyn, pas besoin de nous le répéter! » Dans la famille 'Je sors ma science, j'ai toujours raison et je t'emmer**', je demande la benjamine Walker. Intelligente, la jeune demoiselle aime montrer qu'elle sait des choses. Elle est assez fier d'elle, parfois vantarde. C'est ce côté qui fait qu'elle travaille suffisamment pour se maintenir parmi les plus doués de sa classe, car sinon, elle serait perdue. Grognon parce qu'elle n'aime pas qu'on lui demande de se taire, qu'on lui dise qu'elle a déjà parlé de cette histoire ou autre, ce n'est pas facile de vivre à ses côtés tous les jours. Heureusement que ses bons côtés ressortent quand même de temps en temps quand même. Sachez quand même que 'la vengeance est un plat qui se mange froid' est un proverbe qu'elle connaît et qu'elle applique à la lettre. Attention donc à ne pas trop la froisser.
    « Alwhyn, ça ne te regarde pas! Retourne dans ta chambre. » Où voyez vous une enfant curieuse enfin? Alwhyn est une jeune demoiselle qui veut tout savoir, de tout le monde, de toutes les conversations et avant tout le monde. Bien sûr, où serait l'amusement si elle était la dernière au courant. Elle peut devenir exécrablement chian** pour obtenir ce qu'elle veut et connaître les quelques petits secrets. Elle est très ingénieuse, cherchant par tous les moyens à arriver à ses fins. Et parfois, je vous l'avoue, elle trouve des moyens très surprenants et bien avancés pour son âge. Enfin que voulez vous, personne n'est parfait ... même si elle aime se le faire croire. Il arrive cependant qu'elle descende de son piédestal, je vous rassure.
    « Elle ne va pas s'envoler ta part de gâteau enfin, mange tranquillement! » Impatiente, il me semble qu'on en a déjà parlé. Alwhyn est impatiente dans tous les cas de figures : en cours, lors de soirées, dans la famille comme à l'école. Il faut toujours tout faire en se dépêchant, histoire de pouvoir continuer à pratiquer énormément d'activités quand même. Autre trait de son caractère : la gourmandise. Si des entités à la forme des 7 pêchés capitaux existaient, Alwhyn serait sans doute une des plus grandes partisanes de la gourmandise. Elle l'est, mais plus au niveau nourriture qu'autre chose, ce qui rattraper quand même un peu les choses.
    « Écoute chérie, t'es mignonne, mais fais attention quand même »Un pied dans le tapis, une pile de livre trop nombreuse à faire tomber, vous pouvez être sûre que c'est pour elle. Dans le genre maladresse et compagnie, elle excelle également. Alwhyn se moque pas mal de ce trait de caractère, même s'il peut la rendre vulnérable aux yeux des autres. Ça l'humanise un peu, comme se plaisent à dire sa cousine et sa sœur. Rosalie est au fond adorable et volontaire, même si tout n'est pas parfait dans ce qu'elle fait et qu'elle peut devenir insupportable de temps en à autres.

    ♦️ Description Physique : Depuis qu'elle est toute petite, tout le monde lui dit qu'elle a un visage d'ange, qu'elle est comme tout le monde voudrait l'être. Qu'elle est jolie, une belle gamine et ainsi de suite. Elle aime mieux vous dire qu'il faut bien de temps en temps, ressembler à un ange quelque part.
    Commençons par un vague reflet. Au loin, vous apercevez une jeune fille, rien qu'à la démarche vous savez que c'est une fille. Elle a en vérité, une démarche féline comme certains diraient. On ne l'entend pas arriver. Vous vous dites, "Elle fait environ 1m70", et bien c'est raté. Elle ne les atteint pas. Elle regarde le monde du haut de ses 1m63. Petite, mais le caractère rattrape bien les choses, et heureusement. Ensuite vous vous dites, "hum ... parfaite". C'est un peu vrai. Elle est athlétique, comme elle adore le sport et se défouler, mais elle garde néanmoins en elle une jolie part de féminité. Elle aime plaire, sans pour autant ressembler à ces jeunes femmes sur le trottoir, vous savez de quoi je parle.
    Au fur et à mesure qu'elle se rapproche, vous voyez plus de choses. "Cette fille à les cheveux d'un ange". Et ça aussi c'est vrai. Ses cheveux sont tantôt blonds, tantôt bruns, tantôt tout en fait. Ils sont assez souples aussi, ce qui fait qu'elle peut en faire ce que j'en veux : lisses, ondulés, frisés, détachés, attachés ... tout. J'aime mieux vous dire que c'est préférable, vu comment elle les torture. Et pourtant, ils restent aussi doux et brillants que ceux d'un nourrisson. (Bon j'exagère un petit peu, mais vous voyez l'image non?). Par contre, un truc qu'elle leur reproche : ils sont trop nombreux. Elle en a tellement que parfois, elle ne sais plus quoi en faire. Vous voyez aussi que sa peau est d'un blanc immaculé, presque crémeux. Elle en a de la chance, c'est vrai, elle a une très belle peau. Désavantage : elle ne bronze pas. Elle passe du blanc style cachet d'aspirine au rouge écrevisse qu'il ne faut pas montrer. Tant pis ... et puis de toutes manières, elle préfère la pluie. Vous voyez à présent sa silhouette. Elle fait 53 kilos. Elle n'est pas anorexique, mais si elle pouvait prendre un ou deux kilos, ça ne lui ferai pas de mal. Vous voyez aussi ses petits pieds. Du 36. Et elle en est fière de ses petits pieds.
    Si elle se rapproche encore, vous pouvez voir les détails. Ces détails renforcent votre position comme quoi elle a l'air d'un ange. A la place de ses yeux sont deux billes chocolat dans lesquelles vous pouvez vous noyer (c'est mon côté satanique qui revient là). Un petit nez retroussé, quelques taches de rousseur à peine visibles, une fine bouche rosée, avec de jolies lèvres bien dessinées ... vous avez raison, elle est peut-être un ange en fin de compte.
    Vous remarquez aussi son côté naturel. Pas de maquillage superflu, juste une peu de crayon sous les yeux, c'est tout. Voyez aussi la simplicité de ses vêtements : un jean et un t-shirt à moitié grand. Elle aime aussi mettre quelques robes d'été et autre, mais quand la saison ne s'y prête pas ... bref. Je crois que vous savez tout sur elle maintenant. Alors gueule d'ange ou mini-diable? Chacun son opinion.


Dernière édition par Alwhyn V. Walker le Dim 15 Mar - 22:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwhyn V. Walker
car Powell Castle et ses résidents m'obsèdent...
car Powell Castle et ses résidents m'obsèdent...
avatar

âge : 28
Féminin Messages : 16
résidence : A la cité universitaire de la ville voisine
love C'est ... disons .... compliqué.
à propos de moi Vive et souriante, bavarde et sensible, mais jalouse et possessive, légèrement naïve et casse-pied. En ce moment? ... Décontenancée.

• me, just me •
genre: touriste
âge: 19 ans
MessageSujet: Re: Alwhyn | Sunny Girl {humain}   Dim 15 Mar - 15:59

    III. Histoire

    ♦️ Histoire :
    Une petite maison, au bord de la rivière, d'un style ancien. Un domaine de plusieurs hectares, une forêt à proximité. Un lieu où il fait bon vivre, ou le calme règne en maître sur les habitants de la petite maison. C'est ici, près de Dublin, que vivent l'américain architecte : Anthony Walker et sa femme, paysagiste et anglaise : Pauline Simmons-Walker. Tous deux se sont rencontrés à un vernissage, près d'ici, le propriétaire des lieux étant le meilleur ami de la jeune femme, et le demi-frère de son mari. Ce fut un véritable coup de foudre. Quelques mois plus tard, ils se promenaient main dans la main, puis, il fit officiellement sa demande. Mariés, il fit lui-même les plans de leur future maison, sur un terrain qu'ils ont acheté à deux. Elle fit les plans des jardins et ainsi de suite. Après quelques temps de travaux, ils ont emménagé, pour ne plus quitter cet endroit.
    Deux ans exactement après leur installation, est né Kyle Anthony Walker, leur premier enfant. Un fils en plus de cela. Deux ans, et deux mois après, un second enfant montrait le bout de son nez : Alwhyn Vanilla Walker. Ils avaient deux enfants, une vie parfaite et le choix du roi. Un fils et une fille en bonne santé, et forcément, comme ils vous le dirons : les plus beaux du mondes. Il faudra attendre près de trois ans après pour que naisse leur troisième et dernière enfant : Nolwhyn Shanti Walker. Ils vivaient dans un petit paradis sur terre, avaient trois merveilleux enfants. Bref, une vie ... que tous leur enviaient.

    Les enfants grandissaient, comme les pousses dans le jardin. Kyle était un garçon calme, très instruit. Il aimait lire et dessiner, une passion qui, il faut croire, est de famille. Nolwhyn, était plutôt actrice qu'autre chose. Elle aimait se déguiser, jouer la comédie et ainsi de suite. Alwhyn était un parfait mélange. Elle aimait jouer avec sa sœur, dessiner avec son frère, mais avait sa propre passion avec le piano. Leur enfance avait été des plus parfaites. Leurs parents les encourageaient dans tout ce qu'ils faisaient ... excepté dans les études. Si Kyle était assidu et bon élève ... il était bien difficile de faire tenir ses cadettes en place. Nolwhyn, plus qu'Alwhyn, mais quand même. Si les deux sœurs avaient de bonnes notes, elles n'en restaient pas moins les élèves les plus bavardes et les plus turbulentes. Un bon nombre de fois, les parents étaient convoqués par les institutrices pour sermonner leurs filles sur leur trop grande vivacité. Les trois frères et sœurs restaient cependant fidèles à eux-même et très proches les uns des autres.

    Toujours restés dans la même région, il était évident que les trois Walker étaient très connus. Mais c'est Alwhyn qui nous intéresse le plus. On sait qu'elle était très peu concentrée en classe. Si sa sœur Nolwhyn était aussi turbulente, c'est Alwhyn qu'on rappelait le plus souvent à l'ordre, parce qu'elle était très concentrée dans certains cours : la musique, l'art plastique, l'histoire ... mais bien plus dissipée dans les autres. Si elle pouvait faire preuve de concentration dans certain d'eux, pourquoi pas dans les autres : et c'est ce qui embêtaient les enseignants qui ne connaissaient que la miss Walker dissipée. Depuis sa plus tendre enfance, Alwhyn Walker était l'inséparable compagne de classe de Willhem Collins. Ils se sont rencontrés à 3 ans, et ils étaient la preuve vivante qu'une amitié sans ambigüité entre une fille et un garçon existait. Malheureusement, si sa vie en compagnie de son meilleur ami et frère de cœur est pleine de bons souvenirs, celui qui lui reste le plus douloureux est celui de sa disparition.

    C'était un jour d'été. Ils allaient sur leurs dix-huit ans. Nés à une semaine d'intervalle, il était convenu qu'il fêterait leurs anniversaire ensemble, comme c'était le cas depuis des années. Mais ce serait différent aujourd'hui.

  • ALWHYN « Maman, je peux aller voir Willhem? Il ne répond pas, et ça m'inquiète énormément. »
  • PAULINE « Ne rentre pas trop tard, n'oublies pas que ton oncle vient ce soir! »
  • ALWHYN « C'est promis! »

    Alwhyn n'était pas certaine que sa mère ait entendu, elle était déjà dehors, et avait enfourché son vélo pour se rendre à quatre kilomètres de là, chez son ami. Quand elle est arrivée, deux voitures de police étaient dans la cour, et sa mère, à la porte pleurait à chaudes larmes. Elle ne voulait pas comprendre, elle avait peur au fond d'elle de savoir ce qui mettait Aisling Collins dans cet état. Son vélo négligemment posé sur le sol, alors que les agents de police partaient, Alwhyn couru vers la mère de son ami.

  • ALWHYN « Aisling! Aisling où est Will. Où est-il !! »

    Elle tenait la jeune femme par les épaules, et le manque de réponse apporta la bonne dans l'esprit de la jeune Walker. Mais elle refusa à se l'admettre. Willhem ne pouvait pas être mort. Elle est partie, en courant, suivant la route prise par les véhicules, les joues en larmes. Pas même dix-huit ans. Un accident de voiture. Un ridicule et stupide accident de voiture. Elle mis plusieurs jours à s'en remettre. Mr et Mrs Collins rentraient dans leur province natale, au canada, emportant le corps de leur fils avec eux. Il serait loin d'elle désormais. Canadien de nationalité, il ne fut pas difficile de l'inhumer là bas. Les jours passèrent, elle avait dix-huit ans, âge qu'il n'aurait jamais. Elle attendit plus d'un an avant de pouvoir reparler de Willhem. Jusqu'à ce jour.

  • ALWHYN « Je veux aller étudier ailleurs. Au canada. J'ai déjà trouvé l'université qu'il me fallait, il faut que je les retrouve ... je vous en prie, s'il vous plait ! »

    Et voila un an qu'elle arpente les villes canadiennes, les villages rustiques et ainsi de suite. Elle a retrouvé les parents de son ancien ami, mais ils se sont renfermés, et n'ont toujours pas accepté la perte de leur fils comme Alwhyn l'avait fait. Elle n'est plus retournée les voir, mais, s'étant attachée à cet endroit, elle n'est pas repartie. Elle retourne voir sa famille de temps en temps, mais pour l'instant, elle n'est pas prête à quitter cet endroit.

    ♦️ Le premier jour au Powell Castle :
    Powell Castle. J'en avais entendu parler depuis longtemps, surtout en tant que sorte d'hôpital pour les gens dérangés mentalement, où c'est ce que j'avais compris. Ma voisine de chambre avait entrepris d'aller le visiter. J'étais à l'Université, non loin de là, et pour lui faire plaisir, j'ai accepté de l'accompagner. Apparemment, c'était un véritable havre de paix, et malades comme non s'y retrouvaient avec une profonde joie. Passionnée par les châteaux, ma voisine de chambre était impatiente. Pour ma part, c'était presque une perte de temps. La mort de mon ami, voila plus de deux ans m'avait refroidie quant aux fêtes, et ainsi de suite. J'avais des examens à préparer, et sacrifier une journée, et bien ... ce n'était pas de mon envie.

    Enfin, elle avait réussi à m'y traîner quand même avec deux de ses amis. Arrivés, j'ai du admettre que le cadre était très agréable, et très calme. C'était sans doute voulu pour les malades. Je ne regrettai pas d'avoir pris mon fusain et mon bloc papier. Mes parents m'avaient transmis leur talent du dessin, et j'en étais heureuse. En début d'après midi, après avoir visité les parties qui nous étaient accessible, j'ai faussé compagnie à mes camarades. J'ai trouvé un endroit calme et à l'abri de la majorité des passages. J'ai pris mes affaires, et j'ai commencé à faire le paysage qui s'offrait à mes yeux. Mais après plusieurs esquisses, comme à chaque fois que je dessinai, ma main
    s'accordait à mes pensées. Elle dessinait 'ses' courbes, les lignes de son visage, les éclats rieurs de ses yeux. Il n'était pas très doué pour cet art, et il donnait n'importe quoi ne serait-ce que pour obtenir un croquis de ma main à accrocher dans sa chambre, en Irlande. Ce cadre était un lieu idyllique pour laisser nos pensées vaquer à leurs occupations, mais je ne reviendrai pas, ou du moins je le croyais.

    Il était mon modèle favori encore en vie, et il l'est toujours. J'ai relevé mes yeux, et mon cœur à manqué un battement. C'était impossible, impensable, carrément inimaginable. Accompagné d'un homme qui semblait être un médecin, je l'ai vu. Willhem. Mon crayon tomba, mon carnet aussi, alors qu'instantanément, je me suis relevée. Il n'était pas près de moi, pas loin non plus. Jamais mon esprit ne m'avait joué ces tours quand je dessinai son portrait. J'en restai bouche bée. Il était mort, c'est impossible. Cet homme ne faisait que lui ressembler, ou du moins, je tâchais de m'en persuader. J'ai ramassé mes affaires sur le sol. Lui ressembler, c'était tout. Enfin ... il lui ressemblait quand même beaucoup trop pour que ce ne soit pas choquant.


  • LOLA « Alwhyn!! Tu viens!! On va chez Tony ce soir, il faut qu'on se prépare! »

    Ma voisine de chambre avait prévu une sortie à laquelle je n'échapperai malheureusement pas. Elle prit elle-même mes affaires dans une de ses mains, me trainant par l'autre. Mais mon regard s'est instantanément reposé sur lui. Et sans ça, je n'aurai pas remarqué qu'il s'était arrêté et qu'ils nous avaient regardé partir. Je ne savais pas quoi penser. Willhem était mort, mais cet homme lui ressemblait tellement qu'ils auraient pu être jumeaux. Enfin, l'inconnu avait quelque chose de plus, quelque chose que je n'arrivai pas à prendre, ni à comprendre. Je ne voulais pas revenir, mais cette rencontre allait certainement changer mes projets. Je voulais savoir, je devais savoir. Et je reviendrai à Powell Castle.

    IV. Hors-Fiche

    ♦️ Comment avez-vous connu le forum ? : Par un partenariat.
    ♦️ Pourquoi vous êtes-vous inscrit ? : Déjà, je l'ai trouvé magnifique, esthétiquement parlant. Et puis, j'ai bien aimé l'histoire.
    ♦️ Comment trouvez-vous le design ? : Je crois avoir déja répondu à la question.
    ♦️ Avez-vous lu l'histoire et les règles ? : Oui bien entendu.
    ♦️ Quelle est la star de votre avatar ? : La talentueuse Nikki Reed.


Dernière édition par Alwhyn V. Walker le Dim 15 Mar - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Viper
car je dirige d'une main de fer l'institut...
car je dirige d'une main de fer l'institut...
avatar

âge : 27
Masculin Messages : 273
résidence : powell castle
love she's gone.
créateur : Gaunt Viper
à propos de moi loyal, paternaliste & discret.

• me, just me •
genre: vampire
âge: 324 ans
MessageSujet: Re: Alwhyn | Sunny Girl {humain}   Dim 15 Mar - 21:37

Bonsoir,

j'aime beaucoup ta fiche, avec quelques notes par-ci par-là d'humour, c'est agréable. Tu as un bon style d'écriture qui me plaît, et ton histoire est intéressante Very Happy

Bref, c'est avec plaisir que je t'accepte sur le forum en tant qu'Humaine.

Je te souhaite de t'amuser parmi nous et bons rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alwhyn | Sunny Girl {humain}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alwhyn | Sunny Girl {humain}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» mineur humain pour warhammer jdr
» Meilleur Rpiste Humain
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires! rpg ::  :: « Dossiers d'Inscription » :: « Fiches Validées { humains } »-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit